Menu

Qui sommes-nous

C’est en automne 1983 avec l’aide du CLCS des Aboiteaux que se forme un regroupement d’adolescents(es) de Saint-Pascal. La structuration du groupe est basée sur celle d’un conseil administratif de jeunes à l’intérieur de l’organigramme d’une maison de jeunes. En août 1984 formation d’un comité provisoire composé de parents et d’adolescents(es) intéressés(es) par l’idée d’implantation d’une maison de jeunes à St-Pascal. Le 3 octobre 1984, le Refuge du Montagnard reçoit  ses lettres patentes et forme son premier conseil d’administration. En septembre 1985 c’est obtention d’un local et la signature d’un protocole d’entente avec la commission scolaire Jean Chapais. En février 1986,  c’est l’organisation de l’activité Spectacle The Box pouvant être prise par les jeunes et réaliser pour cette première majoritairement par les adultes de l’organisme. Depuis 1986, notre organisme a toujours eu un coordonnateur avec des animateurs.  Depuis bientôt 15 ans beaucoup jeunes ( 12 à 18 ans ), intervenants, bénévoles et adultes seront sur le conseil d’administration ont aidé à faire de cette ressource une référence au niveau de la jeunesse pour le Kamouraska. En avril 1987 deux animateurs ont été engagé par le biais du programme de développement de l’emploi.  Participation à l’Expo soleil et la fête nationale ont été les deux dossiers principaux. Il y a une nouvelle directrice est engagé.  Des lors quatre comités se mise en place, Secrétariat, Ressources Humaines publicité et le conseil d’administration jeune.  Tous s’impliquent dans ses dossiers et travaillent ensemble dans le but de valoriser les jeunes de Saint-Pascal et la maison des jeunes. Aussi pendant cette année que  Le Refuge du Montagnard changeait de nom, il devenait  Quartier-jeunesse. Car le refuge du Montagnard ne correspondait plus à l’image de la maison. En 1988, le changement de nom fut officialisé auprès de l’inspecteur des finances du Québec.  Et on changea de directeur. En mai 1989 le conseil d’administration du prendre une grande décision.  Il ferma temporairement le local pour les jeunes.  La CA à du faire le point sur la situation.  Avec un groupe de jeune, une nouvelle équipe a été mis en place et un moi après Quartier-Jeunesse ouvrait ses portes.

En 1990 les objectifs ont été  stabilisé les personnes en places et les ressources financières.  La maison des jeunes eu une reconnaissance de la Ville de Saint-Pascal comme organisme communautaire à part entière. Un nouveau coordonnateur est engagé. En 1991 Un troupe de théâtre ( Sang Pépin ) fut formé. La MDJ s’implique de nouveau à L’Expo Soleil, le tournoi Pascot et le carnaval d’hiver de la ville de Saint-Pascal.  Un groupe de jeune mettent sur pied un journal. En 1992, une activité de camping de quatre jours est organisée avec les jeunes. En 1993 la MDJ obtient 50 000 récurrent du MSSS.  Une corvée de peinture est effectuée.  Une peinture réaliser par les jeunes c’est réalisé à l’entrée du local ( PAS BESOIN DE DROGUE ). En 1994 la maison des jeunes se fixe des objectifs pour mieux répondre aux besoins des jeunes.  Une association de grand frère et grandes sœurs.  Localisation de familles d’accueil du milieu pour accueillir les jeunes en difficulté et  la création d’une caisse d’entraide pour les jeunes en difficultés ou en situation critiques. En 1995 la MDJ  changent de nom de Quartier-Jeunesse pour Quartier-Jeunesse 1995  Il est question de relocalisation de la MDJ.  Les jeunes gagent une compétition  de Base-ball pour maison des jeunes à Baie-Comeau.

En 1996, Il est question encore de relocalisation.  Les jeunes vont défendre leur titre  lors du tournoi de  Base-ball à  Causapcal. Après une fermeture temporaire et une nouvelle équipe engagée la maison des jeunes ouvrait de nouveau ses portes en décembre.  Un nouvel horaire est présenté, un conseil jeune très impliqué aida à la relance de la ressource.  Depuis ce jour, cette équipe travaille d’arracher pieds pour que les jeunes de St-Pascal est un local  et une maison des jeunes dynamiques comme eux. En 1997 nos principaux résultats sont atteints: suivi auprès des jeunes en difficultés, Opération Nez Rouge, Activités sportives, culturelles et sociales.  Avec d’autres ressources œuvrant au niveau de la jeunesse formation du Projet Intervention Jeunesse ( PIJ ) projet accepté par le Plan d’action Local jeunesse du Kamouraska  ( PAL ).  Nous avons un local satellite dans la municipalité de Saint-Alexandre.  Ce local est en opération durant 25 semaines. Début des réparations des locaux sous le thème ( Nouvelles Image ). En 1998,  nos principaux résultats sont atteints: suivi auprès des jeunes en difficultés, Opération Nez Rouge, Activités sportives, culturelles et sociales.  Nous continuions toujours notre  Projet Intervention Jeunesse ( PIJ ) dans la municipalité de Saint-Alexandre.  Ce local est en opération durant 28 semaines. On continue les réparations des locaux sous le thème ( Nouvelles Image ). En 1999 nos principaux résultats atteints sont : suivi auprès des jeunes en difficultés, Opération Nez Rouge, Activités sportives, culturelles et sociales.). .  Nous assumons la délégation du représentant  pour le Bas Saint-Laurent  au niveau du Regroupement des maisons des Jeunes du Québec ( RMJQ ) qui représentent 110 maisons des jeunes à travers le Québec.  Nous continuions toujours notre  Projet Intervention Jeunesse ( PIJ ) dans la municipalité de Saint-Alexandre.  Ce local est en opération durant 32 semaines. De plus en plus il y a échange de services avec la MDJ de La Pocatière.  Nous recevons un ordinateur avec internet via le programme ( Vol Net ) du gouvernement fédéral.  Nous participons au nettoyage de la montagne des sœurs, de la fête de la St-Jean Baptiste, de la fête de la famille, de la surveillance de Quartier pendant la fête de l’Halloween.  De plus en plus nous participons aux différentes tables du Kamouraska ex :

  • Table Toxico du Kamouraska
  • Table sur le décrochage scolaire du Kamouraska
  • Plan d’action local ( PAL ) jeunesse du Kamouraska
  • Table sur la violence du Kamouraska.

En 2000. nous participons à l’élaboration et le déroulement d’un colloque ( Écoutes les jeunes te parlent ) qui fut un succès avec plus de 40 jeunes et plus de 70 élus de la communauté du Bas Saint-Laurent. Nous assumons le poste trésorier et de représentant  pour la Bas Saint-Laurent  au niveau du Regroupement des maisons des Jeunes du Québec ( RMJQ ) qui représentent 116 maisons des jeunes a travers le Québec. En 2001, nous participation à la pièce de théâtre Les Lanternes Oubliées (une allégorie sur la vie). En avril, nous recevons une représentante de la commission des droits de la jeunesse et de la personne pour une formation au niveau de la loi sur des contrevenants et la loi de la protection de la jeunesse. En mai, nos jeunes, avec l’aide d’autres adolescents des maisons des jeunes du Bas Saint-Laurent, remportent le premier prix « Bons Coups Beaux Coups » lors de l’assemblée générale du Regroupement des Maisons des Jeunes du Québec tenue à Saint-Alphonse-de-Rodriguez. Avec l’aide et l’appui des intervenants de l’école Chanoine-Beaudet, nous effectuons des cafés rencontre sur divers sujets intéressant les jeunes qui ont besoin d’information. Le 12 juin 2001, notre ressource, en collaboration avec les maisons des jeunes de La Pocatière « Carrefour des Jeunes de La Pocatière », se mérite un prix de la Régie Régionale de la Santé et des Services Sociaux du Bas Saint-Laurent. Le projet « L’intégration des jeunes, une fibre essentielle au renouvellement du tissu social » des maisons de jeunes de la MRC de Kamouraska remporte le Prix de reconnaissance dans la catégorie « Excellence de la contribution d’un ou de plusieurs organismes communautaires ». De par leur mission, le Carrefour des Jeunes de La Pocatière inc. et le Quartier-Jeunesse 1995 de Saint-Pascal intègrent la promotion et la prévention au sein de leurs activités quotidiennes. Ces maisons de jeunes favorisent de ce fait l’amélioration de la santé et du bien-être des adolescents tout en les responsabilisant devant leur vie. En février 2002, les membres du conseil d’administration avec les étudiants du Cégep de La Pocatière (Techniques de bureautique) inaugurent le site Internet des maisons des jeunes du Kamouraska. Environ 5000 jeunes ont pu bénéficier directement des services offerts par notre organisme à but non lucratif. Notre maison de jeunes de 12 à 17 ans est une pionnière au Québec et sur le territoire de la municipalité en ce qui à trait à l’intervention communautaire auprès des adolescents (es). Nous participons aussi à l’étude sur la consommation des jeunes dans leurs habitudes de vie avec le groupe ACEF du KRTB. Nous formons un comité de jeunes pour les activités des fêtes du 175e anniversaire de Saint-Pascal. En 2002,  nous effectuons de grands travaux de rénovation dans tous nos locaux grâce aux jeunes du programme Les Artisans du Devenir de l’Association des gens d’affaires de Saint-Pascal.  Des membres de notre équipe travaillent sur un comité national d’Internet et le comité de stratégie et analyse du Regroupement des Maisons des Jeunes du Québec. Nous participons au projet de solidarité jeunesse du CJE du Kamouraska. À la demande des jeunes nous nous impliquons dans la réalisation d’un spectacle de musique Hard Core. Nous participons à la journée de la pêche à la truite au Camp Richelieu de Saint-Pascal. Lors du grand rassemblement des Clubs Lions de l’Est du Canada nous sommes responsables du stationnement durant la durée du concret. Avec la collaboration de la ville nous participons aux activités de Quartier X Trème (camping, vélo, Village des Sports de Québec). En novembre 2002 nous recommençons le projet PIJ avec deux nouveaux intervenants. Nous sommes présents maintenant dans les municipalités de Saint-André et Saint-Alexandre. Nous participons à la soirée de Noël de l’école secondaire Chanoine-Beaudet. En 2003 durant le mois de février nous avons une rencontre avec le groupe Katimavik  En mars nous avons notre traditionnelle semaine de relâche en collaboration avec le service des loisirs de Saint-Pascal. Dans le mois novembre, nous avons une rencontre avec le comité de pastorale de Saint-Pascal au sujet de la jeunesse de notre municipalité. Les activités où les jeunes et les animateurs sont présents.

  • Fête de la Saint-Jean
  • Fête de la Famille
  • Fête de l’Halloween (surveillance de quartier)
  • L’expo agricole et commerciale de Saint-Pascal.
  • L’expo Printemps du Club Optimiste de Saint-Pascal.
  • Projet Intervention Jeunesse (PIJ) du Kamouraska.
  • Opération Nez rouge
  • Fête de Noël à la MDJ.

Avec la collaboration de Automobile Kamouraska nous nous impliquons dans la journée (Rêve d’enfants). En septembre nous accueillons les autres membres des MDJ du Bas Saint-Laurent pour une rencontre des responsables des ressources jeunesse Basses Laurentiennes.  Nous commençons des ateliers de cuisines (combat des chefs) où les jeunes s’appliquent à préparer des plats succulents. En novembre 2003 nous recommençons le projet PIJ avec deux nouveau intervenants. Nous sommes présents maintenant dans les municipalités de Saint-André et Sainte-Hélène. En 2004, avec la nouvelle orientation du gymnase de l’école Marguerite-Bourgeois nous déplaçons nos activités sportives dans le gymnase de l’école Chanoine Beaudet de Saint-Pascal. Avec un horaire préétablie les jeunes peuvent faire jouer aux activités suivantes : (badminton, volley-ball, hockey-boule et Basket-Ball) Comme moyen de financement les jeunes vendent des roses lors de la fête de la Saint-Valentin et la fête des Mères. Avec la collaboration des animateurs du projet PIJ les jeunes de Saint-Pascal et des environs peuvent participer à des activités de plein air : (camping, ski alpin, paint-ball). Nous commençons à faire des rencontres avec les personnes âgées pour rapprocher les générations. Environ 6000 jeunes ont pu bénéficier directement des services offerts par notre organisme à but non lucratif. Notre maison de jeunes de 12 à 17 ans est une pionnière au Québec et sur le territoire de la municipalité en ce qui à trait à l’intervention communautaire auprès des adolescents (es). Avec  la collaboration des jeunes et de l’équipe d’animation, Quartier-Jeunesse 1995 à site internet  www.mdjstpascal.ca  qui est hébergé gratuitement par la ville de Saint-Pascal. En 2005, nous participons au grand rassemblement des maisons des jeunes du Bas Saint-laurent tenue au parc du Mont-Comi. Nous participons au grand tour cycliste du Québec, nous sommes responsables du stationnement. En juin 2005, la maison doit se relocaliser temporairement sur la rue taché du aux travaux de rénovation à l’école Marguerite Bourgoie Les activités où les jeunes et les animateurs sont présents.

  • Fête de la Saint-Jean
  • Fête de la Famille
  • Fête de l’Halloween (surveillance de quartier)
  • L’expo agricole et commerciale de Saint-Pascal.
  • L’expo Printemps du Club Optimiste de Saint-Pascal.
  • Projet Intervention Jeunesse (PIJ) du Kamouraska.
  • Opération Nez rouge
  • Fête de Noël à la MDJ.

Pour terminer l’année 2005, plus de 82 jeunes de notre ressource ont remplir un sondage au sujet d’un éventuelle déménagement de la ressource du sous-sol l’école Marguerite-Bourgoie.

 

En 2006, durant le mois de janvier plus de 50 jeunes participe pour la première fois à une stimulation de vote pour les élections fédéral.  Formation d’un comité de relocalisation pour la maison des jeunes pour le 30 juin 2006. En mars 2006, un comité de relocalisation est formé pour assurer la meilleure solution pour la maison des jeunes.   En partenariat avec la Maison de la famille du Kamouraska et le carrefour des jeunes, un grand comité de relocalisation est formé pour regroupé les trois ressources  communautaires du Kamouraska.

En 2007, notre maison de jeune s’est investie à la création d’une vidéo sur la violence conjugale

Mobilisation et implication des jeunes, des animateurs, des administrateurs et de partenaires du milieu pour la relocalisation de la mdj – En janvier 2007, la maison des jeunes signe un bail de 3 ans avec la Ville de Saint-Pascal pour occuper plus de 2000 pieds carrés de plancher au 580-b de la rue Côté (anciens locaux du CLSC Les aboiteaux de Saint-Pascal). Avec l’aide de jeunes et de bénévoles, nous effectuons des travaux de rénovations et de peinture dans le but de rafraîchir ces locaux.

Déménagement officiel au 580-b de la rue Côté le 20 avril 2007. Un Cocktail dînatoire fut organisé le 24 mai pour aider au financement de ce projet achevé.

Question de faire peau neuve, un nouveau logo plus actuel fut élaboré pour représenter Quartier Jeunesse 1995.

2008, en partenariat avec le comité arts et culture de Ville Saint-Pascal, nous avons présenté une pièce de théâtre montée par M. Serge Yvan Bourque à l’école secondaire Chanoine-Beaudet.

Pour une première année, nous avons pu nominer un jeune lors de la soirée Méritas du Club Optimiste de Ville Saint-Pascal.

Quartier jeunesse a préparé et planifié un kiosque pour le 400e anniversaire de la Ville de Québec le 16 mai

En collaboration avec l’école secondaire Chanoine-Beaudet, nous avons élaboré un Ciné-club ainsi que des représentations de différents films de répertoire.

Lors de cette année, les jeunes et intervenants se sont mobilisés pour un éventuel voyage à New York (demandes de commandites, campagnes de financement et différentes rencontres préparatoires).

Grâce au Projet Future Shop, il nous est possible de faire de l’aide aux devoirs à tous les mercredis dans nos locaux.
2009 Continuité d’une campagne de financement en lien avec le voyage à New York.

Soirée Info-Élections, le 28 octobre 2009, dans le cadre des élections municipales au siège 2 de Ville Saint-Pascal. Les 3 candidats invités ont pu expliquer leur plan électoral aux jeunes présents, en plus de répondre à leurs questions.

Voyage à New York du 25 au 28 juin 2009.

 

2010 Participation à la formation Aténa, pour les Coopératives Jeunesses de Services à Rivière-du-Loup, du 24 au 27 mai 2010.

Participation à l’activité de la « Guerre des clans » organisée par la municipalité de Saint-Denis (École primaire Jean-Chapais), le 26 novembre 2010.

2011 Dîner spaghetti à la salle communautaire Robert-Côté le 20 novembre 2011, en collaboration avec la Sureté du Québec, afin d’aider à financer le projet d’aide aux devoirs auprès des deux maisons de jeunes situées sur le territoire du Kamouraska. Un bon don de plus de 3500,00 $

Participation et implication au comité 12-17, en vue du Rassemblement Jeunesse 2013, en collaboration avec la Commission Jeunesse du Bas Saint-Laurent.

2012 Cueillette de bouteilles et canettes vides, les 6 et 7 août 2012.

Voyage à Toronto du 16 au 19 août 2012.

2013 Prestation et implication de jeunes lors du Spectacle bénéfice des Maisons de jeunes du Bas St-Laurent à Sayabec, le samedi 19 octobre 2013.

Dans nos locaux, lors de la semaine de relâche 2013, exposition de fiches « L’amour donne des ailes, il ne les coupes pas » provenant du Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska sur les relations égalitaires.

Participation à l’atelier sur l’avenir de l’enseignement supérieur au Québec, donné par l’Institut du Nouveau Monde à Québec. Une jeune et une intervenante de notre ressource ont représentés les maisons de jeunes du Bas St-Laurent.

Sortie à Montréal pour assister à une partie de hockey du Canadiens de Montréal qui recevait les Penguins de Pittsburgh, le 2 mars 2013.

Implication à une activité intergénérationnelle sur les nouvelles technologies dans le cadre de la Journée internationale de la femme, organisée par le Centre-femmes La Passerelle du Kamouraska, le 8 mars 2013 à la salle Robert-Côté de Saint-Pascal.

Voyage à New York, du 14 au 18 août 2013.

2014 Visite du Secrétariat de le Jeunesse et des députés Léo Bureau Blouin et Dave Turcotte (Destination 2030) pour consultation en lien avec le Livre blanc de la jeunesse.

Accueil Maison des Jeunes de Huntington en visite dans le Bas Sant-Laurent le 21 août 2014.

2015 Du 25 au 26 mai 2015 Participation au Rassemblement Jeunesse au Centre Santé Plein Air à Pohénégamook organisé par le RMJQBSL avec la participation financière de la Commission Jeunesse du Bas Saint-Laurent.

6 juin 2015 Collaboration à la préparation et animation de la soirée remise d’un prix Jean Foster de la Fondation Jeunesse Côte-Sud à notre coordonnateur Serge Binet à la Salle Robert-Côté

17 octobre 2015 Implication lors du spectacle bénéfice des Maisons de jeunes du Bas Saint-Laurent à Sayabec (RMJQ BSL) en compagnie de notre porte-parole régionale Carolanne D’Astous-Paquet (3 jeunes)

2016 En janvier 2016, participation et implication lors de activités de plaisir d’hiver en collaboration avec les services des loisirs de Saint-Pascal ( patin au flambeau, hockey sur glace, etc.. )

En mars 2016 , préparation et animation des activés pour les étudiants de l’école primaire Monseigneur Boucher de Saint-Pascal lors de leur Journée Blanche.

2017 Acceptation d’un projet d’aide aux devoirs pour les jeunes du secondaire 1 et 2.

Projet Intimid-Action ( 10 ateliers sur différents sujets qui préoccupent nos adolescents )

1- Assurer la présence d’un organisme permanent se préoccupant du mieux être, ainsi que du développement de ce mieux être, des jeunes de 11 à 17 ans dans le centre et l’est de la MRC du Kamouraska

2- Offrir des services d’éducation, d’accompagnement et de relation d’aide aux jeunes défavorisés de 11 à 17 ans dans le but de contrer la violence, la délinquance et le décrochage scolaire

3- Favoriser l’insertion sociale des jeunes en tenant compte de leurs réalités sociales économiques;

  • Offrir un lieu de rencontre aux jeunes de 12 à 17 ans inclusivement;
  • Permettre aux jeunes de se prendre en main dans leurs temps libres;
  • Favoriser l’autonomie des jeunes; – Impliquer les jeunes dans différents dossiers;
  • Rendre accessible aux jeunes l’information sur des sujets les touchant de près;
  • Développer leur esprit de créativité et d’initiative;
  • Permettre aux jeunes de se faire reconnaître dans leur milieu.

Les maisons des jeunes répondent à un besoin. Les jeunes qui fréquentent la MDJ sont de tous les quartiers, de milieux riches ou pauvres. Ces jeunes de 12 à 17 ans retrouvent à la MDJ un lieu de rencontre, autre que le milieu familial, pour s’épanouir, échanger, se confier et ce, à l’intérieur d’un concept d’animation encadré que les jeunes ont façonnés à leur mesure. Les maisons de jeunes favorisent toutes les démarches axées autour de l’action sociale, de l’action communautaire et de la prévention. Les moyens pour réaliser de tels objectifs sont certes différents, ce qui permet aux jeunes de fréquenter un milieu à leur goût et leurs intérêts. Une maison de jeunes est un lieu où les jeunes apprennent à être débrouillard. Avec la participation des animateurs intervenants, nous faisons la promotion de l’égalité, du respect de soi-même, d’autrui et du matériel. Les relations entre les intervenants et les jeunes se basent sur une relation de respect de l’individu et de son attitude, sans jugement de son apparence physique. Les maisons de jeunes, à priori, se servent des interventions de groupe pour ainsi avoir le point de vue de tous les jeunes. Ici, la liberté d’expression et de pensée fait acte de foi, et tout cela en favorisant un langage respectueux. Nous essayons de valoriser les jeunes dans leur développement tant social, culturel, scolaire et surtout personnel.

Au moment de l’accueil, les jeunes choisissent d’adhérer au code de vie qui se résume ainsi :

  • Respect de la liberté individuelle;
  • Respect du langage;
  • Respect du groupe;
  • Respect des biens;
  • Respect des lois et règlements de la société;
  • Respect des animateurs dans l’accomplissement de leurs tâches;
  • Respect des lieux;
  • Respect de l’équipement, des outils et des jeux.

Les jeunes choisissent et préparent leurs activités tout en recevant les conseils des intervenants au besoin. Les politiques de la maison sont approuvées par les jeunes ainsi que les sanctions administrées lorsqu’elles ne sont pas respectées. Ces décisions sont prises lors de réunions mensuelles.

Voici les habitudes de vie qui ont été ré-établies lors de la réunion du Conseil d’administration de Quartier-Jeunesse 1995 tenue le 27 septembre 2016

Il est interdit d’être sous l’effet de la drogue ou de l’alcool à la Maison des jeunes et sur le terrain environnant ( celui du 580, rue Côté). La consommation, la vente et la possession de drogue et d’alcool sont interdites à la Maison des jeunes et sur le territoire environnant (celui du 580, rue Côté). Toute violence (verbale, physique ou psychologique), désordre ou bousculade sont interdits. Toute dérogation à ces règles aura comme conséquence :

Drogue

Consommation

1re fois Expulsion pour la soirée (terrain et intérieur)
2e fois Deux semaines d’expulsion (terrain et intérieur) + téléphone aux parents
3e fois Un mois d’expulsion (terrain et intérieur) + lettre aux parents + rencontre (parent, coordonnateur, jeune).

Trafic

1re fois Trois mois d’expulsion de la maison (terrain et intérieur) + Rencontre avec avertissement (parent, coordonnateur, jeune)
2e fois Expulsion de la maison des jeunes,  téléphone et transfert d’informations aux forces policières.

Alcool

1re fois Expulsion pour la soirée (terrain et intérieur)
2e fois Expulsion d’une semaine (terrain et intérieur)
3e fois Deux semaines d’expulsion (terrain et intérieur) + téléphone aux parents
4e fois Un mois d’expulsion + lettre aux parents + rencontre (parents, coordonnateur, jeune)

Comportement

1re fois Expulsion pour la soirée (terrain et intérieur)
2e fois Expulsion d’une semaine (terrain et intérieur)
3e fois Deux semaines d’expulsion (terrain et intérieur) + téléphone aux parents
4e fois  Un mois d’expulsion + lettre aux parents + rencontre (parents, coordonnateur, jeune)

P.S. Lorsqu’un jeune ne respecte pas la conséquence de son geste, il tombe automatiquement à l’avertissement supérieur et ainsi de suite. L’équipe d’animation vous souhaite de vous amuser en toute sobriété dans les locaux de Quartier-Jeunesse 1995.

Nos remerciements

L’équipe, les jeunes, ainsi que les membres du Conseil d’Administration de la Maison des jeunes de Saint-Pascal remercient chaleureusement toutes les personnes qui contribuent au bon fonctionnement de l’organisme en collaborant de près ou de loin, financièrement et bénévolement. Nous remercions également tous nos partenaires qui travaillent en collaboration avec nous. Merci de votre confiance, de votre support et de votre présence!!!

  • Tandem-Jeunesse
  • Projektion de Kamouraska
  • Maison de la famille du Kamouraska
  • Commission scolaire du Kamouraska-Rivière du Loup
  • COSMOSS Kamouraska
  • Agence des service sociaux du Bas St-Laurent
  • Ville de Saint-Pascal
  • Club optimistes de Saint-Pascal
  • Regroupement des Maisons des jeunes du Québec